Le pilote automatique, un facteur de productivité, mais un frein à l’innovation

PHOd02a04f4-d732-11e2-97b1-b49fef945a77-805x453

Cet article est tiré du livre « le manager est un psy » d’Eric Albert et Jean Luc Emery. Selon ces auteurs, l’observation d’une organisation met en évidence la prédominance de comportements réactifs et automatiques. Voici quelques éclaircissements sur un mode de fonctionnement méconnu, avantages et inconvénients inclus.

Le pilotage automatique ?

Le pilote automatique est un mode de fonctionnement qui permet d’apporter une réponse automatique face aux stimulus que nous pouvons rencontrer dans notre environnement. Omniprésent dans la vie quotidienne nous l’utilisons à différent degrés: tout d’abord avec les réflexes, puis pour des mouvements plus élaborés tel que dans la pratique sportive, enfin pour des processus plus complexes comme la lecture (sans le déchiffrage des lettres et de la logique des phrases, il serait impossible de s’adonner à cette activité).

Pourquoi un pilote automatique?

Dés la naissance l’homme est assailli par de nombreux stimulus, ainsi pour pouvoir interagir efficacement avec son environnement il doit distinguer les stimulations qui nécessitent une réflexion de sa part et celles qui appellent une réponse automatique (réaction). En effet notre cerveau prend plus de 5000 décisions par jour, s’il nous fallait prendre une minute par décision nous serions condamné à l’inhibition totale, nous avons donc besoin de l’automatisme.

L’automatisme, facteur de productivité…..

Le mode de fonctionnement automatique offre beaucoup d’avantages dans le monde du travail, la réactivité est une qualité reine en entreprise, très souvent récompensée, en effet plus un individu est réactif, plus il est productif.
En raccourcissant les processus décisionnels le pilotage automatique permet d’exceller sur les objectifs à court termes qui ne nécessitent pas de nouveaux schémas comportementaux. Ce raccourcissement constitue donc une véritable économie de temps. Et contrairement aux solutions qui nécessitent une période de réflexion importante, il permet d’exécuter beaucoup de tâches successivement ou simultanément (il est aisé de discuter tout en conduisant par exemple).
Le pilotage automatique constitue de plus une zone de confort, en effet le schéma stimulus/réponse permet de déconnecter complètement un facteur clé du processus décisionnel : l’émotion. Ainsi faire l’économie de l’émotion tout au long de nos décisions nous préserve. Le confort et le gain de temps permettent de consolider la performance et la stabilité au sein d’une entreprise.

…..mais un obstacle au changement

Bien que pratique en entreprise, ce genre de fonctionnement n’est pas vraiment adapté en situation de changement ou face à la complexité. En effet le schéma stimulus/réponse écarte toute réflexion préalable à l’action, et il est possible de basculer vers une généralisation de la réponse, c’est à dire que l’on va progressivement proposer la même réponse pour des stimulus de plus en plus différents de celui qui est à l’origine de la réponse automatique. Un tel modèle est donc un frein à l’innovation puisqu’il fait obstacle à toute nouvelle réponse comportementale.
Cependant il faut savoir que plus nous aurons un capital de processus automatisés important, plus nous aurons de temps à consacrer aux situations nouvelles pour apporter une réponse adaptée (une réponse d’ailleurs qui pourra devenir automatisée si elle est répétée).

Ainsi, pour viser la performance, il convient de connaître ses propres schémas comportementaux et d’en avoir la maîtrise. Mais savoir habilement jongler entre réflexion et automatisme nécessite un minimum de connaissance sur ces processus ainsi que la capacité de prendre du recul sur soi-même. De plus il faut développer un certain talent pour identifier et distinguer les situations qui nécessitent une réponse spéciale des autres. Tout ceci nécessite un effort personnel important, cependant le retour sur investissement d’une telle démarche se ressent tant sur le plan professionnel que personnel.
C’est maintenant à vous de tenter développer ces compétences.

Visitez notre site : http://www.metasens.fr/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s