Le concept du hérisson

Continuons cette semaine à explorer les trésors de Jim Collins en nous intéressant cette fois ci au fameux concept du hérissonfox-n-hedgehog

Selon Isaiah Berlin, il existe 2 catégories de personnes : les renards, aux idées incessantes et diffuses ; et les hérissons qui simplifient un monde complexe en une idée organisationnelle unique, et force est de constater que ceux qui réussissent le mieux en entreprise sont des hérissons…..

Plus sérieusement, cette catégorisation basée sur les personnages du renard et du hérisson ont su inspirer Jim Collins, l’excellent auteur du livre « de la performance à l’excellence », pour créer le concept du hérisson, un outil très simple qui permet de déterminer sur quel terrain vous êtes le meilleur.
Voici le concept, pour pouvoir être excellente, votre entreprise doit remplir trois conditions : votre entreprise se doit d’être passionnée, elle doit être la meilleure dans son domaine, et elle doit déterminer son moteur économique, l’excellence se situant à la jonction de ces trois compétences.concept-herisson1

Les 3 conditions d’excellences

Avant même de réfléchir sur la conjugaison de ces 3 forces, il faut bien savoir de quoi on parle et de quelle manière envisager ces conditions, voyons donc ceci de plus près :

Ce qui vous passionne : facteur assez clair, ce que vous faites doit vous passionner au plus haut point, être une véritable source de motivation, ici la passion doit bien entendu être envisagée dans un sens large : être partagée par les collaborateurs, on parle de la passion de l’entreprise en tant que somme des passions individuelles, d’où l’importance de travailler avec des gens qui embrassent les mêmes valeurs.

La ou vous êtes le meilleur: vous vous devez de déterminer dans quel domaine personne ne peut vous battre, votre domaine de prédilection ou aucun concurrent ne peut faire mieux que vous, ou plutôt un domaine ou vous savez que vous « pouvez » être le meilleur, même si vous ne l’êtes pas encore (pas de panique si en réfléchissant vous ne trouvez rien, beaucoup de grandes entreprises ont été dans ce cas, et elles ont su trouver se créer un domaine de prédilection).

Ce qui fait tourner le moteur économique : le secteur dans lequel on se projette, qui n’est pas forcement un « bon »secteur en tant que tel, mais qui est celui ou l’on rencontre du succès, celui qui fera tourner l’entreprise du point de vue économique.

Déterminer cette fameuse jonction optimale ne se fera certainement pas sans de longues discussions et pérégrinations (ou alors vous avez une chance inouïe)… Pas d’inquiétude c’est tout à fait normal, d’ailleurs ce n’est pas parce que vous n’arrivez pas à réaliser ce triptyque immédiatement qu’il faut paniquer, bien au contraire de nombreuses entreprises ont mis des années avant de clairement définir ces 3 facteurs de succès, mais une chose est sûre, les entreprise qui sont parvenues à réaliser ce triptyque sont celles que l’on peut qualifier d’excellentes, alors à vous de jouer !

Visitez notre site: http://www.metasens.fr/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s