La reconnaissance au travail

photo-reconnaissance-finaleLa reconnaissance au travail est une notion qui englobe le bien être du salarié et qui comprend aussi bien l’aspect de l’accomplissement personnel que ceux de la productivité et des résultats.
Plusieurs études (notamment celles de Jean-Pierre Brun) ont su prouver que lorsqu’une reconnaissance de travail est effective, les salariés se sentent beaucoup plus épanouis dans leurs entreprise, la cohésion est plus forte ; et de cette situation découle une meilleure productivité.
Il ressort donc qu’il est dans l’intérêt de tout le monde de se pencher sur la question, voici en ce sens quelques éclaircissements en la matière.

Les différents types de reconnaissance au travail

La notion de reconnaissance au travail lorsqu’elle a été confrontée à l’approche scientifique s’est vue scindée en 4 aspects différents, chacun des aspects révélant une facette et un intérêt particulier, ainsi on y trouve :

1) La reconnaissance personnelle :
Ici l’idée est de reconnaître l’individu non pas parce qu’il potentialise un enjeu de production, mais parce qu’il en va de sa dignité humaine, en tant que tel il mérite donc certaines considérations.
Comment la manifester ? Informer régulièrement les salariés sur les objectifs et les stratégies de l’organisation, autoriser des aménagements distinctifs et des horaires de travail flexibles

2) La reconnaissance de la pratique :
Ici est considérée la manière dont le salarié effectue son travail, sans toucher à sa personne ni à ses résultats, ce qui porte d’ailleurs aussi sur ses qualités et ses compétences professionnelles, ainsi que son comportement.
Comment la manifester ? Les retours par les pairs sur les qualités professionnelles d’un salarié, de la part d’un manager, le fait de reconnaître l’expertise de chaque membre de l’équipe et de lui proposer des objectifs à sa mesure.

3) La reconnaissance de l’investissement :
Concerne l’implication du ou des salariés dans le travail et les différentes missions, les efforts fournis.
Comment la manifester ? Les remerciements d’un manager adressés à un salarié pour son engagement dans un projet, Les applaudissements lors d’une réunion pour souligner les efforts et le temps investis dans un projet d’équipe.

4) La reconnaissance des résultats :
Relatif aux résultats produits par le ou les salariés, et leur contribution aux résultats généraux.
Comment la manifester ? Par des célébrations mettant en valeur une réussite particulière, par des primes lors de la réalisation d’objectifs précis, ou par des félicitations spontanées des pairs à un collègue ayant relevé un défi important.

La liste de préconisation n’est bien entendu pas exhaustive ; et comme on peut le voir, la notion de reconnaissance au travail est un concept plus complexe qu’il n’y paraît, cependant les solutions applicables se révèlent souvent très simples à mettre en place. Maintenant à vous d’approfondir la question pour en tirer tous les bénéfices possibles et imaginables dans votre entreprise et dans la vie quotidienne.

Visitez notre site http://www.metasens.fr/

Publicités